La mort du poirier


Quelle semaine douloureuse, il a fallu se résoudre à abattre le poirier malade au jardin d’ornement… 
Sensiblerie riront certains, peu m’importe. 
Les jardiniers/grands coeurs me comprendront certainement.
Il a bien sûr eu droit à son dernier shooting photos, embrassant le soleil d’automne pour la dernière fois.
Des photos symboliques de vie, d’amour, d’envol…

Adieu poirier, je t’aimais bien,
Adieu poirier, je t’aimais bien, tu sais…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s