Recettes de Houmous


See on Scoop.itFéminissime

Les meilleures recettes de houmous avec photos pour trouver une recette de houmous facile, rapide et délicieuse. Houmous au poivron, Houmous… Pour de futurs apéritifs estivaux, Houmous Express…

See on recettes.de

Publicités

La Méthode Coué en pratique


See on Scoop.itPositive Attitude

Définir un but
Nous n’arrivons pas au résultat souhaité si nous ne l’avons pas prévu. L’objectif doit être le plus précis possible.

Pratiquer sans effort
L’autosuggestion se pratique dans la détente et le lâcher prise. Par exemple au cours d’une séance de décontraction et de respiration en position assise ou allongée.
Pour ne pas avoir à faire l’effort de compter le nombre répétition, Emile Coué conseille d’utiliser une corde à 20 noeuds ( un peu comme un chapelet…)
La répétition des phrases (autosuggestion) peut se faire également en faisant autre chose qui occupe le conscient : Se doucher, faire du jogging, conduire, repasser, marcher…

See on www.methodecoue.com

La Méthode Coué : l’autosuggestion consciente, une approche positive


See on Scoop.itPositive Attitude

La méthode est simple, pratique, facile à mettre en oeuvre et gratuite! Les possibilités de l’autosuggestion sont sans limites.

Notre subconscient est à l’origine de nos états physiques et mentaux ; c’est par notre imagination que nous pouvons communiquer avec notre subconscient. Nos images et nos représentations négatives ont des effets sournois et dévastateurs. Nous avons cette liberté et cette capacité d’imaginer le possible et le positif.

Il s’agit bien de l’imagination et non de la volonté contrairement à ce que dit le vieil adage  » Quant on veut, on peut « . L’insomniaque veut dormir comme l’alcoolique veut quitter son état, cette volonté ne suffit pas. Il ne s’agit pas de vouloir guérir, mais de s’imaginer guéri.

Émile Coué formalise sa méthode en une phrase et engage ses patients à répéter vingt fois de suite et trois fois par jours :  » Tous les jours et à tous points de vue, je vais de mieux en mieux »…

See on www.methodecoue.com

Tâches personnelles


See on Scoop.itFéminissime

Dédiée à toi… toi qui a des dispositions pour t’aimer toujours
plus…

 

Tâches personnelles

 

Accrois la confiance en toi en finissant les tâches que tu te proposes.

Traite-toi avec dignité et appréciation. Sois ta meilleure amie.

Aie confiance en la femme capable que tu es. Sois créative, enthousiaste, curieuse, patiente et gentille avec toi-même.

Aie de la confiance et laisse sortir la lumière qu´il y a en toi.

Montre ta gratitude pour toutes les bénédictions reçues et pour les petites et grandes choses qu´il y a dans ta vie.

Tous les jours, fais au moins une chose qui ait de la valeur pour toi, une chose qui accroît ton bien-être et te donne de la joie et des sourires.

Fais une liste de tes loisirs et de tes activités préférées, donne toi, une fois par semaine, un moment pour faire l´une d´entre elles.

Nourri ta force intérieure et améliore la qualité de ta vie en réduisant la colère et le mal-être. Ecris sur un papier tout ce qui te fait sentir mal, tout ce que tu regrettes du passé et après brûle le pour le libérer de ta vie. Fais-le avec l´ intention de laisser
partir tout cela, pour t´ouvrir à de nouvelles choses pleines d´énergies
positives. Faites cela jusqu’à ce qu’il n’y ait plus pour écrire.

Laisse-toi rêver et écris tes rêves. Cela te rappelle où tu te diriges.

Tous les jours, avance d’un petit pas vers tes rêves.

Fixe des petits objectifs quotidiens et concentre-toi en leur réalisation. Félicite-toi pour chaque accomplissement que tu obtiens.

Utilise-toi ton dialogue intérieure pour te nourrir avec des messages positifs et constructifs. Cultive un dialogue intérieure qui soit nourrissant et que tous les jours, il te rapproche un peu plus de l´accomplissement de tes objectifs.

Elargis tes horizons : pense à 5 nouvelles choses que t’intéressent et commence à t’impliquer dans tes accomplissements.

Toujours donne le meilleur de toi

Promène-toi à la plage, à la campagne, dans la nature. Respire consciemment et profite bien des sons et des arômes de l’environnement et de tes sensations corporelles.

Ecris un journal intime.

Inspire-toi. Lis livres et biographies des femmes de succès.

Utilise plus souvent la main que généralement tu n’utilises pas.

Danse. Chante pendant la journée. Lis de la poésie. Dessine.

Dorlote toi régulièrement, sens ton corps, et en marchant prends conscience de tes hanches, ta poitrine et le contact de tes pieds avec le sol.

Sois consciente de l´essence féminine qui émane de toi.

Fais du sport régulièrement.

Sois curieuse. Fais une liste d’au moins 5 choses sur lesquelles tu voudrais en savoir plus. Fais tes recherches.

Dédiée du temps, pendant la journée, pour la réflexion personnelle et la contemplation.

Médite.

Ecoute de la music classique.

Fais des économies, donne, fais des investissements.

Sois consciente de toi-même, de tes émotions, de tes sentiments, de tes sensations corporelles, développe la capacité d’être ici et maintenant. Habite ton corps.

Fais confiance à ton corps, lui te donnera toujours la bonne réponse.

Rappelle-toi que tu es une femme merveilleuse destinée au succès.

Laisse sortir la magie qu’il y a en Toi

Souris 🙂

 

Par Fabiola Cova Parra La Magie du Féminin. (Inspiré du livre: « ¿Cuánto
Vales como Mujer? » Cheryl Saban)

 

www.lamagiedufeminin.com

LE CONTE DE LA FEMME EN MARCHE VERS SA PROPRE VIE…


See on Scoop.itFéminissime

Namasté!

 

aujourd´hui je voudrais partager avec vous cet écrit qu´ une femme merveilleuse a partagé avec moi…

 

LE CONTE DE LA FEMME EN MARCHE VERS SA PROPRE VIE…

 » Il était une fois une femme qui, après avoir traversé toute une vie de femme, habitée par différents amours, puis pas une relation essentielle avec un homme qui fut son mari, après avoir porté et élevé des enfants et exercé une profession passionnante, se retrouva au bord de l’existence, devant l’immense vide de sa solitude, celle de sa rencontre manquée avec elle-même.

Comment est-ce possible ? Comment se retrouver ainsi en solitude au mitan de sa vie, vide de projets, dévitalisée d’avoir trop donné, dépossédée de tous ses rêves car ils avaient été déposés en vain et à fonds perdus chez ceux qu’elle avait tant aimés ?

Comment continuer le chemin en se sentant habitée par une immense fatigue d’être, une profonde lassitude à simplement se réveiller le matin, à ouvrir les yeux, à respirer, se laver, s’habiller, affronter le regard aveugle de tant d’inconnus ? Comment avoir l’énergie d’esquisser des gestes qui n’ont plus de sens, de commencer quelques phrases avortées en imaginant tout de suite que demain est déjà périmé ?

Cela est plus fréquent qu’on ne peut l’imaginer dans le monde des femmes et des hommes d’aujourd’hui.

Au début elle manqua de vaciller devant la béance du désert de sa vie, la violence de la solitude, le vide de l’incompréhension qu’elle sentait tout autour d’elle. Souvent par la suite elle désespéra, quand des pensées malignes infectaient son corps, quand des douleurs tenaillaient son dos, déchiraient son ventre, harcelaient son cœur, quand son mal-être était si fort qu’elle imaginait ne pouvoir tenir debout, qu’elle aspirait à se coucher et mourir de lassitude et de désespoir de vivre.

Elle ne savait pas encore que sa vie n’attendait que ce moment pour se rappeler à elle. Une émotion, qui contenait tout un monde à elle seule, s’éveilla, remonta, chemina par des chemins secrets de sa sensibilité, jusqu’à sa conscience, vint éclore dans ses pensées pour devenir lueur, lumière, soleil avant de se transformer en énergie vivifiante.

Un matin, une petite phrase scintilla dans sa tête, dansa sous ses paupières, fredonna à ses oreilles : « Prends soin de ta vie, prends soin de ta vie, prends soin de ta vie… »

Mais d’autres voix, celles des vieux démons, des habitudes anciennes, vexées de se voir délogées par un courant de vie nouveau, tentèrent de prendre le dessus, de recouvrir la petite phrase par leur propre rengaine.
– Fais attention, en osant t’aventure sur le chemin de tes désirs, en voulant te découvrir toute seule, tu prends le risque de te perdre, de révéler des aspects de toi inacceptables.

-Tes désirs sont trompeurs.

– Tu crois avoir tout, tu n’as rien, tu n’es rien, tu n’as pas été capable de retenir ton mari, de garder tes enfants près de toi, de maintenir ton statut de femme aimée…

– Tu es en transformation, chantait la petite voix du début.

– Tu es affabulation, répétaient les voix d’une ancienne vie.

– Je peux m’aimer et me respecter.

– Pas du tout, tu as besoin d’être aimée, tu ne dois donner ton amour que si tu es aimée en retour !

– Je sens que je peux m’aimer et aimer sans avoir nécessairement un retour… pour le plaisir d’être.

– Non, ton cœur n’est pas suffisamment ouvert pour aimer, simplement aimer. Réfléchis bien, tu sais combien ton égo ne supporte pas de vivre le seul bien-être, le plaisir partagé. Il te faut ses sentiments, des serments, du solide, du durable à toute épreuve…

– Je ne suis ni dans le manque, ni dans le besoin, je suis dans le plein !

– Tu te montes la tête et bientôt tu regretteras, tu verras.

– Je suis musique, je recherche et je trouve mes accords.

– Tout est dérisoire, temps perdu, illusions trompeuses. Ne recommence pas à espérer ce que tu n’atteindras jamais.

– J’existe, j’existe enfin pour moi.

– Non, tu survis, tu végètes. Accepte ton sort sans révolte, sans rêve inutile, tu es sur la pente descendante de ta vie, reste tranquille ! Tout est joué, tu as perdu, tu mérites le repos.

– Je me rencontre… J’ai lâché le superflu.

– Tu vas manquer de l’essentiel : la sécurité !

Face à l’impuissance j’apprivoise des forces secrètes, face à l’urgence je fais confiance à mes états intérieurs, face au chaos j’écoute ma propre voix. Je suis sur ce chemin là.

Etonnée, elle n’entendit plus les autres voix, alors elle décida de s’écouter. A partir de ce jour-là, elle ne fut plus seule. Le dialogue qui l’accompagna l’ouvrit à de multiples rencontres. »

Extrait de « Contes à aimer. Contes à s’aimer » de Jacques Salomé

 

Mes vœux les plus beaux pour vous !

avec amour et plein de sourires…
fabiola

L’importance de la communication dans le couple


See on Scoop.itFéminissime

De plus en plus de couples ne prennent pas conscience de l’importance de la communication. Dans la routine de la vie quotidienne, la mauvaise ou le manque de communication crée des tensions. C’est parfois à un stade extrême que l’on se rend compte que la communication est essentielle dans le couple.
Il est temps de communiquer
Communiquer, c’est faire savoir, faire comprendre et partager ce que l’on pense, ce que l’on ressent, ce dont on a envie. Mais c’est également être à l’écoute de l’autre, respecter sa personnalité, être disponible l’un pour l’autre, avoir confiance en son partenaire, être ouvert au dialogue. Communiquer, ce n’est pas uniquement parler et écouter. Ce sont aussi ces petits gestes qui font plaisir, qui montrent qu’on a compris les attentes du partenaire. Il ne suffit pas de former un couple, mais il faut aussi trouver un équilibre entre deux caractères, deux personnalités.
Évitez les conversations banales, mais créez le dialogue. La conversation n’est pas simplement un compte rendu de ce qu’on a fait de sa journée. Elle doit créer un échange. Le dialogue porte aussi bien sur les joies que les peines, les échecs, la réussite, la vie de couple, les attentes respectives. L’homme et la femme conçoivent de manière différente le rôle de la communication. Pour l’homme, la communication permet d’informer et de s’informer. Pour la femme, elle sert à comprendre et se comprendre. Aussi, il est nécessaire de s’adapter à l’autre pour que la communication passe, et surtout, l’accepter tel qu’il est.
Communication dans le couple : à éviter
Il y a des choses à dire et des choses à ne pas dire. Préserver son jardin secret est une manière de garder son indépendance. Il faudrait éviter de garder les ressentiments et la frustration. S’il y a quelque chose à dire, il faut le dire tout de suite, sans attendre la goutte d’eau qui fera déborder le vase. Il faut se préserver du sentiment d’incompréhension. Se taire et subir ne sont pas une solution. L’objectif de la communication n’est pas d’altérer la personnalité du partenaire. Chacun doit faire des concessions pour maintenir la relation.
Les disputes ne sont pas insurmontables. Mais pour éviter qu’elles ne dégénèrent, voici quelques conseils. Dans une dispute, n’en rajoutez pas. Si le différend porte sur des problèmes d’argent, ne vous étendez pas sur les travaux ménagers ! Chacun doit faire des efforts pour que la tension ne monte pas. Il faut rester calme. Se mettre sur la défensive ne fait qu’aggraver la situation. L’essentiel est de toujours respecter son partenaire. Il ne s’agit pas d’avoir raison ou tort.

 

http://www.massage-zen-therapie.com/communication-couple.html