Les maisonnettes de Keldur – Islande


See on Scoop.itCôté Jardin

Construites en 1193 à Keldur, dans un petit hameau agricole islandais, ces vieilles bâtisses recouvertes de tourbe résistent encore bien au temps… 

Avec ce procédé, les pertes de chaleur sont évitées et la température de l’air reste stable à l’intérieur. IL reste aujourd’hui une ferme et une église aujourd’hui mais, autrefois, le village comportait aussi : une forge, un moulin, des entrepôts, une étable, un tunnel… 

Constamment menacé par l’érosion, et l’extension des sables volcaniques, le village fut petit à petit déserté… Seuls les touristes, curieux, et les équipes de cinéma en quête de décors atypiques, font désormais le voyage. 

See on www.newtechtips.org

Publicités

Le Moulin du Roc – Dordogne – France


See on Scoop.itOn the road again

Des jardins en fleurs, des terrasses ombragées, un parc, une piscine magnifiques.

De nouveaux plats ensoleillés, parfumés, inspirés par le potager.

Des couleurs vives et une douceur jusqu’à la nuit.

Les quinze chambres de l’hôtel sont réparties dans les trois corps du Moulin, reliées entre elles par un joyeux dédale de passerelles, terrasses et escaliers intimes.

See on www.moulinduroc.com

Merveille de la nature : La plage rouge en Chine


See on Scoop.itOn the road again

 La Plage Rouge est situé dans le delta du fleuve Liaohe, environ 30 km au sud-ouest de la ville de Panjin en Chine. La plage tire son nom de son apparence, qui est causée par un type de mauvaise herbe de mer qui s’épanouit dans les sols salins-alcalins. La mauvaise herbe qui commencent à se développer au cours Avril ou Mai reste vert pendant l’été. À l’automne, cette mauvaise herbe se transforme rouge flamboyant, et de la plage regarde comme si elle était couverte par un tapis rouge qui infinie crée un paysage de mer rare rouge. La plupart de la Plage Rouge est une réserve naturelle et fermée au public. Seule une petite, à distance, la section est ouverte aux touristes.

See on jack35.wordpress.com

Rencontre avec un Phallus impudicus au Domaine de Bambois


See on Scoop.itCôté Jardin

Phallus impudicus : ce champignon très particulier se remarque non par sa forme, mais par son odeur puissante et désagréable… qui vous fait le repérer, si vous êtes sous le vent, bien avant de pouvoir le remarquer.
Comme tous les membres de la famille des Phallacées, ce champignon naît d’une sorte d’oeuf plein d’une substance gélatineuse. Le chapeau est monté sur un pied comprimé, fait d’ un tissu caverneux qui se détend et déchire la volve qui le retenait. (voir photo 2 de cette volve de Phallus impudicus qui se déchire pour laisser paraître le champignon au travers de la gélatine).
Ce chapeau du phallus impudicus est couvert au début d’une substance mucilagineuse verdâtre, contenue dans les alvéoles. Très vite ce mucilage évolue et mûrit en répandant une odeur de cadavre très forte, point de ralliement de tous les insectes nécrophages et mouches à …. qui s’en repaissent ; disséminant ainsi les spores de l’espèce.
Une fois le travail accompli, du chapeau de notre champignon ne reste plus que le support, parfaitement nettoyé, et tel, que ce satire mérite son autre nom commun de : morille du diable (qu’il ne faudra bien évidemment pas confondre avec les autre morilles « vraies »).
Ce travail de nettoyage peut, en été, être très rapide, le haut de notre champignon totalement caché par les différentes espèces de mouches.

Faire sécher de la lavande pour confectionner des petits sacs qui parfumeront le linge


See on Scoop.itCôté Jardin

C’est le moment de cueillir a lavande et de l’étaler sur un journal dans un endroit sec pendant quelques jours. Elle va se décolorer un peu, et les grains vont se détacher tous seuls. Quand la lavande est bien sèche, l’égrainer pour remplir les sachets. Attention : si elle n’est pas suffisamment sèche elle peut moisir.
Eviter de trop remplir les sacs de manière à ce que les grains s’aérent à travers le tissu et diffusent mieux leur parfum

dernier truc : pour raviver l’odeur des sachets, les tapoter de temps en temps.